Comptes Rendus: Boel BENGTSSON Sailing Rock Art Boats - A reassessment of seafaring abilities in Bronze Age Scandinavia and the introduction of the sail in the North

Auteur(e): Publié en :
Revue de l'Archéologie du Bateau, Tome 1, 57-59

Boel BENGTSSON, Sailing Rock Art Boats: A reassessment of seafaring abilities in Bronze Age Scandinavia and the introduction of the sail in the North, Oxford, BAR Publishing, 2017. 1 vol. broché 21 × 1,2 × 29,7 cm, 172 p., 6 t., 97 fig. dont 46 en couleur et 51 en noir et blanc, (BAR International Series 2865). Langue : Anglais. Prix : £46,00. ISBN 9781407315690.

Cet ouvrage bienvenu constitue une étude très intéressante sur le phénomène fascinant des gravures rupestres préhistoriques scandinaves représentant des bateaux et sur la signification de ces gravures par rapport à l’utilisation de la voile dans cette zone géographique, dès l’âge du Bronze. Datant du mésolithique et apparaissant avec une fréquence croissante au cours des périodes ultérieures – notamment au cours de l’âge du Bronze – les bateaux sont les motifs de cet art rupestre les plus répandus dans la tradition préhistorique du Nord. La tradition scandinave du Nord semble avoir inspiré la tradition scandinave du Sud, au sein de laquelle les représentations iconographiques de bateaux sont très répandues tout au long de l’âge du Bronze. Dans cet ouvrage, l’auteur explore ce que l’iconographie des motifs de bateaux de la tradition du Sud nous apprend de l’introduction et / ou du développement de l’utilisation de la voile dans le Nord à l’âge du Bronze. L’étude de Boel Bengtsson contribue essentiellement aux discussions au sujet de l’introduction et du développement de l’utilisation de la voile comme moyen de propulsion dans la zone géographique étudiée, tout en reconstituant la chronologie : la datation post-romaine, reprise par la plupart des chercheurs, a été contestée et reculée par l’auteur, à l’instar d’un nombre restreint de chercheurs. En effet, l’argumentation de l’auteur repose sur des témoignages iconographiques de l’art rupestre scandinave du Sud, sur les vestiges archéologiques disponibles, ainsi que sur les connaissances empiriques acquises au cours de projets archéologiques expérimentaux, son argumentation étant, par ailleurs, enrichie par une analyse sur l’introduction et l’utilisation de la voile en Égypte ancienne et en Océanie au cours des temps historiques.